Histoire du Globe

Le Globe de la science et de l'innovation au CERN

Développement durable, science et innovation

Le Globe de la science et de l'innovation, cadeau fait par la Confédération suisse, et ancien Palais de l'équilibre (présenté pour la première fois dans le cadre de l'exposition nationale Expo'02 à Neuchâtel), donne l'opportunité au CERN de recentrer son activité de communication autour de ce bâtiment emblématique pour l'Organisation.

Point d'orgue de l'Expo.02, conçu par les genevois H. Dessimoz et T. Büchi, le Globe est tout autant un hommage rendu à la Terre que la démonstration du génie des Hommes. Véritable vitrine du savoir-faire des charpentiers suisses, il repousse les limites de la construction bois. Une sphère tout en bois de 40 m de diamètre pour évoquer l'avenir de la Terre, le Globe associe science et innovation. Sa structure rappelle la forme de la planète, sa construction fait appel au plus écologique des matériaux de construction. Le bois est en effet le seul à être renouvelable et à limiter l'effet de serre puisqu'au lieu d'en émettre, il stocke du carbone.

Forme et contenu ne pouvaient être mieux associés. La bulle extérieure, véritable dentelle ajourée a, comme la couche de l'atmosphère, vocation à protéger l'édifice des rayons du Soleil et des intempéries. La boule intérieure, dont la charpente est composée comme la première de 18 arcs de bois cylindriques est recouverte de panneaux de bois offrant ainsi une voûte magnifique digne d'une véritable cathédrale. Deux rampes hélicoïdales permettent la circulation entre les sphères.

Au coeur de l'accueil des publics au CERN

Le Globe est le point de départ de la découverte du CERN. Visites du site, projections, conférences, expositions, débats ont comme cour le Globe de la science et de l'innovation. Pour accompagner cette évolution d'autres constructions doivent compléter l'accueil des publics : un bâtiment autour du Globe, une réplique du tunnel du LHC « accélérateur de la connaissance », une exposition permanente sur le Laboratoire, un espace multimédia, tous contribuant à la présentation de cette aventure européenne, humaine, scientifique et technologique qu'est le CERN.

Le Globe, symbole du développement durable rendu possible par la science et l'innovation

Des essences remarquables ont été utilisées pour le Globe : pin sylvestre, pin Douglas, Epicéa, Mélèze et Erable du Canada. Le Globe se comporte grâce à elles comme un puits de carbone.

Pour produire un mètre cube de bois, un arbre absorbe globalement une tonne de gaz carbonique (CO2). Il rejettera approximativement 730 kg d'oxygène (02) et stockera 270 kg de carbone (C).

La foret suisse d'où proviennent les essences du Globe a fourni approximativement 2500 m3 de bois permettant l'absorption de 2500 tonnes de CO2. Cela a permis ensuite la libération de 1825 tonnes d'oxygène (O2).

You are here